Mentions légales

Conditions générales de vente
Codes de déontologie

© 2016 by JC.

  • w-facebook

La méditation validée par les sciences

 

« C’est un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, délibérément,  au moment présent, sans juger. »Jon Kabat- Zinn

 

La méditation a été laïcisée en Occident pour en faire une pratique pour tous, grâce à l’orientation proposée par le Dr Kabat-Zinn.

Jon Kabat-Zinn, professeur émérite de médecine de l'Université du Massachusetts (E.U), a été le premier, à mettre en place, en 1979, un programme structuré, visant le développement de la pleine conscience dans la réduction du stress.

Ia crée le MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), un programme d'entraînement à la méditation de pleine conscience réalisable en 8 semaines. Sa démarche est accueillie très favorablement au sein de l'hôpital et le programme a tant de succès qu'il a formé beaucoup d’instructeurs. A ce jour, 100.000 personnes ont suivi le programme de 8 semaines, pratiqué dans plus de 400 hôpitaux.

En 1990, ZindelSegal, Marks William, John Teasdales adaptent le MBSR et créent le MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) ayant comme objectif de faire face à l’anxiété, à la dépression chronique et prévenir les rechutes dépressives. Le participant apprend à changer sa relation aux pensées, sentiments et sensations corporelles grâce aux apports conjugués de la Thérapie Cognitive et de la Pleine Conscience. Une étude menée en 2014 présente une diminution de 50% de la rechute dépressive.

Matthieu Ricard nous dit : "Un nombre croissant d'études scientifiques indiquent que la pratique de la méditation à court terme diminue considérablement le stress, l'anxiété, la tendance à la colère et les risques de rechute chez les personnes qui ont vécu au moins deux épisodes de dépression grave » (L'art de la méditation Ed. Nil 2008).